Comment financer votre mariage ?

Un mariage est un évènement difficile à organiser, et il peut également être couteux. C’est pour cela qu’on s’y prend au moins une année à l’avance pour sa préparation. Plusieurs couples se posent la question « comment vais-je faire pour financer mon mariage ? ». Il n’y a pas qu’une seule réponse, mais plutôt une foule de petites actions qu’il vous faut mener, qui vous simplifieront l’achat de la robe de vos rêves.

Faites des estimations justes

Dans la quête du financement d’un mariage, le mot maitre est « économiser ». Il ne faut pas le faire n’importe comment, et il est important de faire un suivi de l’ensemble des sommes réunies, et qui restent encore à réunir. Faites tout d’abord une liste de ce que vous voulez inclure dans votre mariage, ensuite faites les recherches nécessaires pour savoir combien celui-ci va couter grosso modo.

Une fois que vous arrivez à une somme précise, évaluez vos moyens financier actuels, et calculez combien de temps d’épargne sera nécessaire pour atteindre la somme en question. Suivant que vous avez des entrées d’argent plus ou moins importantes, il est souvent nécessaire de revoir vos ambitions à la baisse.

En effet, il se peut qu’on ait une idée précise du mariage de nos rêves, mais il est aussi possible que celui-ci coute si cher qu’il vous faille économiser pendant plus de 5 ans. Comme dans de nombreuses choses, il est important de savoir faire des compromis ; une cérémonie et une réception qui ne sont pas comme ce que vous le souhaitiez depuis toujours point par point peuvent être quand même magnifiques.

Il n’est pas juste question de restreindre votre budget, mais également d’optimiser celui-ci. Ainsi, il s’agit de tirer parti au mieux de vos finances pour avoir le plus beau mariage possible. En outre, si tous les deux vous pouvez économiser près de 1000 euros par mois chacun, cela vous fait un total de 24 000 euros en un an, ce qui est déjà une belle somme.

Avoir deux emplois

Opter pour le double emploi est une manière pour vous de générer de l’argent supplémentaire chaque mois, et faire ainsi augmenter le budget dont vous avez à disposition. Il n’est pas tellement question d’enchainer deux travail de 8 heures par jour jusqu’à épuisement, mais plutôt de prendre un travail à mi-temps en plus d’un principal.

Certains postes de nuit vous permettent de travailler quelques heures par jour en soirée pour une somme décente. Une autre alternative est également le télétravail ; actuellement, de nombreux emplois peuvent s’effectuer à domicile, avec les conditions que sont avoir une relativement bonne maitrise de différents outils informatiques basiques, et pouvoir accéder à internet.

Les domaines qui engagent actuellement sont les domaines relatifs aux sites web et au marketing en ligne. Il y a aussi les emplois comme téléopérateur à domicile, qui est hautement pratique, selon la société auprès de laquelle vous travaillez.

Travailler à domicile en plus d’un emploi normal est pratique sur le plan horaire. Généralement, vous fixez vous-mêmes votre emploi du temps, ce qui fait que vous pouvez allouer le temps que vous souhaitez aux tâches qu’on vous confie. Prendre cette option doit toutefois se faire en bonne connaissance de cause ; n’oubliez pas que vous allez organiser un mariage, qui est une tâche très prenante.

Prendre un second emploi nécessite une bonne capacité d’organisation, et il faut éviter de vous surmener en acceptant une quantité trop importante de travail. Il est important que vous connaissiez vos propres limites et que vous ne les dépassiez pas.

Revoir vos dépenses quotidiennes

Lorsque vous économisez pour un mariage, vos différentes entrées et sorties d’argent doivent être suivies de près. Chaque mois, faites en sorte de savoir de quelle manière vous avez dépensé chaque centime de votre argent. Il existe des applications mobiles qui vous permettent de faire cela efficacement. Analysez vos dépenses, et identifiez ce qui est essentiel, ainsi que ce qui ne l’est pas.

Si vous pouvez convenablement vivre sans faire des achats spécifiques, cela va sans dire que vous pouvez les retirer de votre liste de courses pour les 12 mois à venir. La manière la plus efficace de réussir cela est de prioriser ; il est clairement plus important pour vous de réussir la préparation de votre mariage que de sortir voir un film au cinéma ou aller au restaurant en amoureux. Une fois que vous pensez de cette manière, il est bien plus facile de faire des choix.

À chaque fois que vous allez acheter quelque chose, demandez-vous si vous en avez vraiment besoin. Même si cela ne sonne pas comme étant une chose très joyeuse, vos dépenses devraient se limiter aux dépenses pour la nourriture, vos différentes factures de communication, EDF, etc. et les frais de transport.

Apprenez à limiter vos besoins

Vous avez peut être entendu parler du minimalisme. Il s’agit d’un principe qui nous invite à optimiser le peu qu’on a pour en tirer un maximum d’avantages. Celui-ci s’applique à bien des domaines, comme l’art, mais peut aussi s’appliquer à la vie de tous les jours.

Choisir une décoration sobre pour votre appartement permet entre autres de désengorger la vue, mais également, cela évite les dépenses inutiles en meubles et en objets de décoration.

Profitez de la période de préparation de votre mariage pour apprendre à vivre avec le minimum possible. Plutôt que d’aller faire du shopping quand l’envie vous en prend, vérifiez dans vos différents achats vestimentaires s’il n’y a pas quelque chose de joli que vous n’avez pas porté depuis longtemps.

Vous êtes mêmes invités à vous défaire de certains de vos vêtements, si vous ne les portez plus, ou qu’ils ne vous plaisent plus. Il existe plusieurs applications mobiles qui rendent cela plus facile de faire la vente de vêtements qu’on ne porte plus. Cela évite le gaspillage, et permet à la fois de générer de l’argent pour la partie qui vend, et de faire une acquisition intéressante pour celle qui achète.

Préférez cuisiner à la maison plutôt que de manger dehors

Les plats achetés dehors ont l’avantage de vous faire gagner du temps, et c’est aussi une solution de facilité à laquelle de nombreuses personnes finissent par céder. Toutefois, quand on fait le compte, déjeuner ou diner dehors trop fréquemment vous coute bien plus cher que de préparer à manger seuls chez vous.

Il y a un mythe circule comme quoi il n’est pas possible de cuisiner des plats délicieux pour pas cher chez soi, or, c’est totalement faisable.
Plusieurs avantages peuvent être tirés du fait de préparer à manger chez soi. Outre celui financier, vous avez un plus grand contrôle sur ce qui entre dans la composition de vos plats. Internet met actuellement à votre disposition une large ressource pour vous informer sur la manière de préparer des repas équilibrés, qui sont à la fois rapides à faire et peu couteux.

Pour vous assurer de trouver le meilleur compromis entre un budget (volontairement) limité et une alimentation complète et saine, il vous faut vous familiariser avec les différents ingrédients pour connaitre leurs différents prix, avantages nutritionnels et saveurs.

Une fois que vous aurez une bonne maitrise de vos fourneaux, vous pourrez vous-même préparer vos déjeuners pour le travail, et faire pâlir d’envie vos différents collègues à la vue de vos plats, et cela sans vous ruiner.

Envisagez de repenser votre mode de déplacement

Les voitures et autres véhicules sont les modes de déplacement qui prévalent actuellement. Pourtant, ceux-ci sont la source de dépenses importantes, soit le carburant. D’autres alternatives existent, et sont à la disposition de tous, allant des vélos pour ceux qui n’ont pas besoin de parcourir de grandes distances pour aller travailler, aux trains et métros.

Si vous possédez une voiture, ou même si chacun de vous en possède une, il se peut qu’il vous fasse vous en séparer. D’un côté, l’argent que cela vous rapportera vous permettra de financier une bonne partie de votre mariage, et de l’autre, il vous sera encore plus simple d’économiser, car vous n’aurez plus à vous charger de payer le carburant au quotidien, ou encore des visites de contrôle ainsi que de l’assurance.

Bien sûr, il y a ceux pour qui la voiture est vraiment essentielle, par exemple si vous vivez à plusieurs communes de l’endroit où vous devez vous rendre quotidiennement pour travailler. Dans ce cas de figure précis, vous pouvez opter pour les nombreuses solutions de covoiturages qui existent actuellement.

Vous pouvez aussi opter pour un modèle de transport motorisé moins onéreux, comme une moto, qui coute relativement moins chère qu’une voiture, avec le seul problème qu’il dispose d’un nombre limité de places assises.

Le mariage et le crédit pour mariage

Différents établissements bancaires proposent aux couples de les aider pour le financement de leur grand jour. Généralement, il vous faut constituer un dossier destiné à assurer votre solvabilité, et il vous est ensuite accordé une somme spécifique, que vous devez rembourser en un temps donné avec un taux de crédit spécifique. C’est une option à bien prendre en considération avant de se lancer, pour de nombreuses raisons.

En effet, il y a des personnes qui passent une grande partie de leurs vies à payer des dettes, et le mariage est une des causes d’endettement les plus fréquentes. Faites recours aussi moins que possible à l’option de l’emprunt bancaire. Vous ne souhaitez pas vous engager dans une énorme dette qu’il vous faudra des années à payer. Le fait est que le futur est incertain, et vous ne pouvez pas prévoir de possibles disettes financières.

Payez autant que possible de votre poche, et ne sollicitez le crédit bancaire que pour des sommes que vous êtes sûrs de pouvoir rapidement rembourser. Une fois que vous contractez un crédit, placez le fait de le rembourser au plus tôt parmi vos priorités dès la fin de la réception de votre mariage.

Demander l’aide des parents

Généralement, les parents sont toujours d’accord pour participer financièrement au mariage de leurs enfants. Cela vous permet de partager le plus gros des dépenses entre trois ménages, soit votre couple, et ceux formés par les deux couples de parents. Vous devez cependant rester raisonnable concernant la proportion à payer par chaque partie.

Comme il s’agit de votre mariage, il est naturel que vous vous chargiez de payer le plus gros. Une proportion raisonnable est de 60% payé par le couple, et le reste départagé entre les parents.  S’ils paient une partie plus importante, ou plus précisément, une partie plus importante que vous, ils sont financièrement en mesure de vous mettre la pression concernant vos choix et les leurs pour votre mariage.

Vu qu’ils paient, ils ont en effet normalement leur mot à dire. L’une des manières de procéder est encore de confier des parties de votre mariage aux parents ; ils financeront ces parties, et auront ainsi une plus grande liberté concernant les choix à opérer, mais vous gardez quand même le dernier mot.