L’enterrement de vie de jeune fille ou de garçon : une partie des préparatifs du mariage

Tout a débuté vers le XVIIIème siècle. Si auparavant il n’y avait que l’homme qui passait cette journée, la femme était occupée pour coudre sa robe pour le jour J. En l’absence de la future mariée, le futur époux doit faire preuve de virilité avec des filles présentées par les amis proches. Mais, depuis les années 1970, la condition de la femme a évolué. Désormais, l’enterrement de vie de célibataire concerne aussi bien la file que le garçon.

Les préparatifs de ce rituel :

Les personnes qui se chargent de l’organisation de la journée sont les amis proches. On trouve ceux qui conservent leur coutume ne veulent rien y changer mais la plupart préfèrent que l’ensemble du rituel soit une surprise. C’est à cette occasion que les amis d’enfance ou anciens collègues de classe décident de réapparaître pour faire une bonne surprise à leur camarade. Les proches rivalisent d’idées et le choix des divertissements peuvent être difficile. Mais animés par l’amour et la détermination de faire plaisir au futur marié, ils feront tous pour rendre inoubliable cette journée.

La liste des personnes à éviter est à établir en avance. Sans oublier de déterminer la date de l’évènement en accord avec les futurs mariés. Il est toujours préférable de le faire, au moins, une semaine avant le mariage pour laisser le temps aux futurs mariés de se concentrer aux préparatifs du principal évènement. Le budget ainsi que le programme de la journée doivent être bien répartis pour ne pas avoir des surprises. La répartition des tâches entre les amis est idéale pour ne rien louper. Toutefois, il faut une personne pour diriger l’évènement et superviser tous les préparatifs.