Le mariage et ses différents couts cachés

Se marier est une démarche onéreuse, et elle nécessite même qu’on s’y prépare financièrement pendant plusieurs années à l’avance. Quand vient le moment de tout préparer, il est nécessaire de bien prêter attention à toutes les différentes dépenses à faire, autrement vous risquez de rapidement vous retrouver en hors-budget.

Les frais de poste pour les invitations

Il vous faudra généralement passer par un service postal pour l’envoi de vos différentes invitations, surtout dans le cas où vous invitez un nombre important de personnes. C’est une tâche qui ne prend pas beaucoup de temps, et qui ne nécessite pas qu’on y accorde une quantité élevée d’attention comme les différentes autres tâches du mariage. Toutefois, en faisant ainsi, on risque d’être surpris par les couts d’envoi des invitations.

Soit cela vous coute 2 euros par invitation. Pour un mariage avec 150 personnes, cela fait déjà 300 euros. C’est le genre de dépense qui vient causer des trous dans le budget, et on finit toujours par réaliser un peu tard que c’est effectivement l’explication pour cette dépense supplémentaire. Pour éviter de faire cela, évaluez le prix par invitation en incluant à la fois le cout d’impression et celui de livraison.

Approchez le service de courrier que vous souhaitez pour l’envoi, et informez-vous autant que possible concernant la livraison d’invitations de mariage par la poste. Vous pourrez y recevoir des informations se rapportant à la durée de la livraison, ou encore des couts supplémentaires à payer dans le cas où vos invitations sont dans la catégorie « fragile ». En effet, il se peut que vous ayez choisi un modèle plutôt sophistiqué, qui inclut une boite et autres éléments.

Personnaliser votre robe de mariée

Disons que vous trouvez une robe de mariée qui vous plait sur un site web ou dans un magasin physique. Vous décidez d’entrer en contact avec celle-ci pour faire une commande, et puis vous organisez des séances d’essayage pour la couture de votre modèle. Plus tard, vous décidez d’apporter quelques modifications sur votre robe, et celles-ci sont validées. Il arrive que les magasins de robes de mariée vous taxent un surplus dans le cas de modifications sur le modèle initial.

Pour éviter d’être pris au dépourvu dans ce domaine, faites en sorte de poser les bonnes questions auprès du magasin, principalement concernant la politique des prix et des altérations apportées à la robe. Selon le magasin en question, ce prix peut être plus ou moins élevé, et cela dépend également des modifications que vous envisagez d’apporter.

Des simples modifications peuvent vous couter quelques dizaines d’euros, mais si vous comptez quasiment refaire le buste, cela peut vous revenir à plusieurs centaines d’euros. L’une des manières d’éviter d’avoir à faire ce genre de retouche est encore de trouver un modèle de robe qui vous plait tel qu’il est.

Le service de bagage à l’accueil

Lorsqu’un mariage se déroule dans un hôtel, il arrive que les invités résident dans celui-ci le temps de la fin de la réception. C’est le cas quand il s’agit d’un hôtel qui se trouve à une distance éloignée des domiciles des différents invités, par exemple à l’étranger.

énéralement, l’établissement hôtelier propose aux visiteurs de se charger du transport de leurs bagages directement dans leur suite ; ce qu’on sait moins, c’est que c’est fréquemment un service payant. S’il s’agit d’un montant négligeable pour un visiteur seul, c’est tout autre chose dans le cas d’un mariage.

Pour ne pas être pris par surprise par une somme faramineuse lorsque l’hôtel vous donne la facture finale, assurez-vous de demander ce qu’il en est pour le transport des bagages des visiteurs au moment de leur arrivée à l’hôtel. Si vous ne le faites pas, il y a de grandes chances qu’ils vous taxent sans vous prévenir, et vous risquez de dépasser votre budget, ce qui ne peut pas être une bonne chose.

Le transport de l’ensemble du matériel

Un mariage nécessite une large gamme de matériel pour que celui-ci se déroule de manière convenable. Il s’agit d’installations sonores, mais également des tables et des chaises, des différentes boissons, des décorations, etc. Les prestataires concernés font en sorte de vous détailler le prix de chacun de ces éléments, mais il n’est pas rare qu’ils ne prennent pas le transport de ceux-ci en compte.

Ainsi, le cout de transport de l’ensemble du matériel est trop souvent mentionné à la fin de la cérémonie, ce qui peut en prendre plus d’un au dépourvu. Informez-vous autant que possible sur le transport du matériel à utiliser. Divers paramètres peuvent entrer en jeu, dont la distance à parcourir, ou encore la quantité d’éléments à transporter. Pour les tables et les chaises, il y a de grandes chances que la salle de réception se charge de les fournir.

Les choses sont différentes pour des endroits qui ne sont pas initialement conçus pour accueillir une réception, comme les parcs ou encore les plages. Prenez l’initiative d’approcher des professionnels du transport pour comparer leurs tarifs. Si vos prestataires insistent pour que ce soit eux qui s’en chargent, vous pouvez soit accepter, soit partir à la recherche d’autres prestataires.

La salle de réception et leur liste de prestataires

Le mariage est un domaine professionnel où la coopération est de mise entre les différents prestataires, et il n’est pas rare que ceux-ci fassent de la publicité pour leurs collaborateurs auprès des futurs mariés. Certaines salles de réception proposent même une liste de prestataires parmi lesquels vous avez la possibilité de choisir. Il se peut néanmoins que vous souhaitez engager une autre personne pour la tâche en question, par exemple pour la photographie.

Il faut savoir que ces salles de réception iront parfois vous taxer une somme supplémentaire dans le cas où vous choisissez quelqu’un d’autre que les personnes qu’ils vous suggèrent. La somme en question peut être élevée, et il arrive même que celle-ci atteigne jusqu’à 20 % de la somme totale pour la salle de réception. Vous êtes ainsi amenés à faire un choix entre votre salle de réception, votre prestataire ou une grande partie de votre budget.

Vous pouvez choisir une des personnes qu’on vous suggère, mais si aucune ne vous convient, il vous est suggéré de partir à la recherche d’une autre salle de réception qui ne possède pas les mêmes obligations. Comme la salle de réception compte pour beaucoup dans le budget, ce serait excessif d’avoir à payer 20% de plus.

Le matériel de sonorisation

Lorsque vous sollicitez un groupe ou un DJ pour votre mariage, ils vous donneront généralement un tarif de base. Celui-ci inclut une prestation sur un temps donné, ainsi que du matériel de sonorisation requis pour une salle standard. Il se peut que ce soit la source de dépenses supplémentaires dépendamment de la salle. C’est surtout le cas si vous comptez organiser votre mariage dans une large salle de réception.

Lorsque la salle est large, il est nécessaire d’ajouter un nombre plus élevé d’amplis et autres matériels nécessaires pour un son plus optimal. Avec uniquement matériel de base, il se peut que certaines parties de la salle n’entendent pas bien la musique ou ce qui se dit dans les micros. C’est une des choses que vous devez clarifier avec votre groupe de musique ou votre DJ.

L’idéal est même de consacrer un après-midi pour vous rendre avec eux dans la salle de réception afin qu’ils puissent faire une évaluation pertinente de ce qu’il faut préparer en termes de matériel. C’est nettement mieux que de simplement leur décrire la salle, parce que les choses peuvent différer entre ce que vous détaillez et la réalité, par exemple s’il y a la présence de piliers ou autres pouvant altérer le son.

Le découpage du gâteau

Il y a de nombreuses salles de réception qui font en sorte d’être aussi complètes que possible, et elles vous suggèrent un panel de services complémentaires. Outre la salle, il vous est également suggéré un traiteur, et souvent, même un fleuriste, un photographe et autres vous sont suggérés. Cependant, il se peut que vous ayez choisi d’approcher un autre traiteur que celui proposé. Quand c’est le cas, vous vous exposez à des dépenses supplémentaires.

Les personnes qui se chargent du service peuvent être prises en charge par le traiteur ou par la salle de réception. Quand le traiteur s’en charge, tous les couts relatifs à ceux-ci vous seront détaillés ; quand c’est la salle de réception, il faut vous assurer de poser les bonnes questions. Par exemple, au moment de la découpe du gâteau, il est nécessaire de découper celui-ci en plusieurs parts pour chaque invité.

Si la salle de réception fournit les personnes chargées du service, il vous sera facturé une somme spécifique par personne invitée pour la découpe du gâteau. Informez-vous sur ce prix, car si vous avez un nombre d’invité important, cela peut prendre de grandes envergures.

Le mariage, les pourboires et le fisc

Le mariage est une activité qui est soumise aux taxes, et il est important de vous soucier de la fiscalité par rapport à celui-ci. Il y a différents services dont la taxation varie selon le cas ; par exemple, le fait d’engager des prestataires pour le service vous amène à payer une TVA. Il se peut que vous ayez besoin de l’aide d’un comptable pour évaluer les différents couts fiscaux de votre mariage.

Faire ainsi peut même vous permettre d’optimiser vos dépenses de manière à limiter les charges imposables. Outre les taxes, vous serez aussi amené à payer des pourboires à vos différents prestataires. Ce ne doit pas nécessairement être une grande somme, mais il faut quand même être prévoyant.

Faites une liste des différentes personnes dont vous aurez besoin des services, et estimez le cout de chaque pourboire pour en arriver à une somme totale approximative.

Dépasser l’horaire convenu avec les prestataires

Il arrive qu’un mariage dure plus longtemps que prévu. C’est le cas quand il est particulièrement animé, et il peut s’étendre jusqu’à plusieurs heures de plus que ce qui était initialement convenu. Quand c’est le cas, vous êtes taxés pour le surplus d’heures par vos différents prestataires. Il faut savoir que les heures supplémentaires sont chargées à un tarif plus élevé que celles normales.

L’idéal est d’éviter de dépasser le temps convenu, et de mettre fin à la cérémonie dès que le temps est écoulé. Si vous pensez qu’il est possible que vous dépassiez le temps convenu, soyez prévoyants, et pensez déjà à mettre de l’argent de côté en surplus par rapport à cela.

Bien sûr, il est possible que vous n’ayez même jamais à utiliser cet argent pour cela, mais dans ce cas, vous disposerez d’un reste conséquent de votre budget, et un peu d’argent en trop ne fait jamais de mal.

Le nettoyage et les frais pour objets brisés

On oublie trop souvent ce qui vient après un mariage ; une fois que les festivités, il y a les personnes qui doivent procéder au nettoyage. Celui-ci peut être de plus ou moins grande envergure dépendamment de l’ampleur de la réception. Une grande salle dans laquelle se sera déroulée une cérémonie de longue durée sera plus difficile à nettoyer, aussi cela vous reviendra naturellement plus cher.

Les objets brisés se comptent également parmi les dépenses supplémentaires qui vous incombent après un mariage. Il peut s’agir de verres, de bouteilles ou encore de plats, et ceux-ci ont généralement lieu vers la fin de la réception, où certains des invités ont déjà un peu bu. Une fois que votre mariage est terminé, un état des objets brisés est fait afin d’évaluer ce qu’il vous faut payer.