Le mariage multiculturel : quels sont les challenges ?

On dit de l’amour qu’il n’a pas de frontières, et il peut effectivement dépasser des barrières telles que celle de la culture. Aussi, un peu partout dans le monde, des personnes ayant grandi dans des univers distincts apprennent à cohabiter et trouver le meilleur compromis entre leur culture et celle de leur être aimé.

Le choc culturel

Quand deux personnes issues de cultures différentes sont en couple, les différences entre ces dernières ne sauteront pas nécessairement aux yeux. Ce n’est que lorsqu’il sera question de mariage que les deux chercheront à en savoir un peu plus sur la culture de l’autre.

En effet, cette culture fera partie intégrante de leur vie dès le moment où chacun se sera dédié officiellement l’un à l’autre. Nombreux sont les surpris lorsqu’ils en apprennent un peu plus sur la culture de leur être aimé.

Selon la culture de laquelle on provient, il y a divers éléments qui sont absents dans celle des autres, mais qui sont des choses perçues comme naturelles pour ceux qui ont évolué dans la culture en question. On peut par exemple mentionner les différentes fêtes et rites de passage, qui peuvent varier d’un pays à l’autre, ou d’une religion à une autre.

Découvrir ce genre de nouveautés peut être désarmant pour une personne, du moins aux premiers abords. Il n’y a rien de plus enrichissant que de découvrir de nouvelles cultures. Si vous épousez une personne issue d’une culture autre que la vôtre, cela peut vous donner l’impression de faire partie de plus d’un seul univers.

Et c’est effectivement le cas, car en vous mariant avec une personne, vous acceptez dans sa vie tout ce qui la concerne, et sa culture et tout ce qui va avec entre dans le lot.

Une petite crise identitaire

Lorsque vous combinez votre univers à celui d’une personne, votre vie ne fait plus qu’un. Aussi, vous partagerez chacun un petit bout de la culture de l’autre. Vous participerez à différentes activités communes relatives à vos cultures respectives, et progressivement, sa culture et ses coutumes seront également les vôtres.

Il peut en résulter une petite crise identitaire, surtout si vous vous identifiez en grande partie dans votre culture. Cela peut également être ressenti par chacune de vos familles. Il est fréquent que quand une personne épouse quelqu’un d’une culture différente, elle fasse des efforts pour ne pas perdre les caractéristiques de sa culture à elle.

De son côté, sa famille l’incitera à ne pas oublier ses racines, en espérant pouvoir transmettre les valeurs de celles-ci aux générations futures. Il est vrai que pour garder vos valeurs, il faudra faire quelques efforts. Cela peut être perçu comme une occasion de redéfinir qui vous êtes ; plutôt que de vous voir uniquement comme faisant partie de votre culture antérieure, considérez-vous comme un mariage de celle-ci et de celle de votre être aimé.

Ne vous laissez pas envahir par de la culpabilité, comme quoi vous délaissez vos racines, ce n’est pas du tout le cas si vous parvenez à garder l’essentiel de ce qui fait votre identité.

La communication entre les deux familles

Un mariage multiculturel inclut parfois deux personnes qui n’ont pas la même langue maternelle, et cela peut poser problème par rapport à la communication entre les deux familles. Celle-ci est pourtant importante, car le mariage ne signe pas seulement l’union de deux personnes, mais également de leurs familles respectives.

C’est néanmoins assez rare que les familles d’un couple multiculturel n’aient pas au moins une langue en commun. En outre, il se peut que la langue commune aux deux familles ne soit pas maitrisée par l’ensemble des membres.

Dans ce cas de figure, il se peut que vous ayez à jouer le rôle de traducteurs quand cela est nécessaire. Un mariage multiculturel peut aussi être une occasion pour les différents membres de votre famille de s’ouvrir à d’autres horizons, en faisant l’effort d’apprendre la langue de votre être aimé.

Il ne faut pas vous attendre à ce que ce soit le cas de toute votre famille, et seuls ceux qui vous sont très proches, comme des frères ou sœurs, pourraient aller si loin.

Comment élever les enfants ?

Vos enfants seront situés à la croisée des chemins entre vos deux différentes cultures, aussi il tient à vous de faire en sorte qu’ils s’adaptent autant que possible aux deux. En revanche, dépendamment du cas de figure, ils peuvent être tiraillés entre plus que deux cultures. C’est le cas si vous et votre conjoint(e) provenez tous deux d’endroits autres que là où vous vivez, et intrinsèquement, là où vos enfants grandissement.

Apprenez à vos enfants qu’ils ont la chance de faire partie de nombreuses cultures, et que peu de gens ont la chance de pouvoir prétendre à cela. Faites également en sorte qu’ils n’oublient pas d’où ils viennent, et assurez d’inclure chacune de vos cultures dans votre quotidien. Par exemple, tâchez d’apprendre votre langue natale à vos enfants, et n’hésitez pas à la pratiquer quand vous êtes à la maison.

Aussi, les gens issus de cultures différentes ont tendance à se réunir en communautés quand ils se retrouvent dans des endroits autres que leur pays d’origine. Être actif dans ces communautés est une bonne manière d’aider vos enfants à ne pas perdre trace de leur culture. Echangez avec des familles dans ce type de communauté, celles-ci se font toujours un plaisir de connaitre d’autres gens de la même culture, et de permettre à leurs enfants d’évoluer dans un tel milieu.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.