Préparation de mariage : comment ne pas dépasser le budget

Il est nécessaire d’avoir un budget bien organisé si on désire faire une cérémonie de mariage qui se déroule convenablement. On n’est cependant jamais à l’abri d’un imprévu, et avoir mal estimé votre budget peut quasiment ruiner votre grand jour. Il y a plusieurs précautions à prendre si vous souhaitez limiter les risques de vous retrouver hors budget.

1 – Faire un bon suivi des déplacements d’argent

Beaucoup d’argent entre en jeu dans l’organisation d’un mariage, et il est essentiel de savoir où va et d’où vient chaque centime. Si vous ne faites pas un suivi précis des mouvements d’argent se rapportant à votre mariage, de l’achat de la robe de mariée à l’avance pour le traiteur, vous risquez d’avoir du mal à estimer la somme qui vous reste pour les différentes parties de la cérémonie.

Il y a plusieurs moyens de vous organiser, et utiliser l’application Google Sheets de Google est une des alternatives qui s’offrent à vous. Créez une feuille Google Sheets, puis ajoutez un feuillet dans laquelle vous pouvez faire un simple calendrier. Ce dernier vous servira à faire le suivi de vos dépenses au jour le jour qui sont en relation avec la cérémonie de votre mariage.

L’outil Google Sheets fonctionne comme Excel de la suite Microsoft Office, avec certaines nuances. Vous pouvez ainsi créer des formules qui permettront aux différentes cases de se mettre à jour au fur et à mesure que la feuille se remplit. Il est par exemple possible de connaitre l’ensemble des dépenses pour telle semaine ou mois.
Créez un autre feuillet, dans lequel vous pouvez répertorier les différents éléments de votre mariage, et également indiquer les sommes allouées à chacune.

Une fois que vous aurez fait une dépense correspondant à une colonne, celle-ci pourra être déduite du budget correspondant, et également du budget global. Cet outil est d’autant plus pratique qu’il est possible de partager l’accès au feuillet à plusieurs personnes, qui peuvent le mettre à jour quand nécessaire.

2 – Prévoir un montant supérieur au budget

Un budget de mariage trop serré peut être une cause importante de stress pour ceux qui se chargent de l’organisation. Il y a effectivement de quoi stresser, car le moindre petit imprévu risque d’avoir de grosses conséquences sur l’évènement dans sa globalité. Pour éviter de vous imposer un tel cauchemar, il vous est conseillé de prévoir votre budget en faisant en sorte de laisser 5% de celui-ci en sus pour les imprévus. Par exemple il se peut que vous ayez à contacter votre boutique de robe de mariée pour une retouche de dernière minute.

Ceux-ci peuvent être de nature variables, et 5% et une proportion raisonnable de votre budget à mettre de côté au cas où. Si vous en avez effectivement besoin, vous serez plus que soulagés d’avoir pris cette décision à l’avance. S’il n’a pas été nécessaire d’y recourir, ce sera une aubaine pour vous, car vous disposerez ainsi d’une somme d’argent non négligeable, qui peut contribuer à rendre votre lune de miel plus agréable.

Voyons l’exemple suivant : vous disposez d’une somme de 30 000 euros au total pour votre mariage. Si vos comptes sont très justes pour cette somme, l’idéal pour vous serait de prévoir près de 1500 euros supplémentaires en vue des imprévus divers. Vous pouvez également revoir le budget lui-même, en le repensant de manière à disposer d’une certaine somme restante pour éviter les mauvaises surprises.

3 – Être familier avec les couts supplémentaires

Organiser un mariage inclut devoir faire face à différents couts supplémentaires, dont on n’a pas toujours connaissance par avance. Le mieux est de vous informer avec précaution avec vos prestataires à propos des différents services qui sont fournis avec la somme qu’ils demandent. Quand ces couts excédentaires sont trop nombreux et imprévus, cela peut causer bien des soucis à votre budget.

Les essayages/échantillons

Pour différents éléments de votre mariage, comme le gâteau ou encore les fleurs, vous devez nécessairement avoir un aperçu de ce qui en sera lors du jour J. Il est également nécessaire de vous enquérir concernant les performances du groupe de musique ou du DJ que vous allez engager.

Tout cela ne se fait pas gratuitement, et il faut prévoir les différents couts que cela engendrera. Cela peut aller des simples couts de déplacements aux frais qu’ils pourraient vous soumettre. Par exemple, concernant la coiffure et le maquillage, vous voudriez peut être faire un essai chez le salon de votre choix avant de vous décider.

Ce genre de service est généralement payant, et si vous envisagez de tester plusieurs salons, il faudra prévoir les dépenses en conséquence. C’est souvent aussi le cas pour le fleuriste, dans le cas où vous procédez à diverses modifications suite à un premier jet de ce que serait la composition florale.

Le lieu de réception et les services supplémentaires

Le cout de location d’un lieu de réception est une chose, et les divers services relatifs au lieu en question en sont une autre. Il y a par exemple les frais relatifs aux serveurs embauchés expressément par les lieux spécialement pour l’occasion. Leur nombre variera en fonction de la quantité de personnes invitées, et il vous incombe de vous charger de payer pour cela.

Les différents pourboires

Plusieurs personnes seront amenées à vous proposer leur aide, que ce soit la personne qui conduit la voiture qui vous mènera à l’autel, ou bien encore la personne qui gardera un œil sur le parking. Il est d’usage de donner un pourboire à ces personnes pour les remercier, ne serait-ce qu’à titre symbolique.

Toutefois, c’est le genre de cout qui, répété à plusieurs reprises, peut rapidement atteindre des proportions importantes. Aussi, faites en sorte de faire une estimation aussi juste que possible concernant les pourboires qui seront à donner, afin de ne pas être pris au dépourvu.

Les heures supplémentaires

Plusieurs de vos prestataires vous factureront leurs services sur une base horaire, et vous devez ainsi faire un budget en vous basant sur cela. Il n’est pas rare que la présence de prestataires comme le photographe soit requise pendant plus longtemps que prévu, ou même le fait de rester dans la salle elle-même.

C’est souvent le cas quand le nombre d’invités est important, ou bien que la soirée est particulièrement réussie. Pour éviter les inconvénients, faites en sorte de mettre de côté en prévoyant à l’avance qu’il puisse y avoir un besoin d’heures supplémentaires, pour les différents prestataires possibles.

En outre, il faut savoir que les heures en sus de ce qui est convenu est souvent majoré, ce qui fait qu’elles vous couteront plus que la normale. L’une des alternatives serait encore de souscrire pour une durée plus longue dès le début.

3 – Anticipez les possibles évènements

Plusieurs choses doivent aller bien ensemble pour qu’un mariage se passe bien : le lieu de réception doit être impeccable, la composition florale doit bien mettre les lieux en valeur, les différents prestataires doivent être là à temps, etc.

Rien qu’un seul de ces détails qui n’est pas comme prévu, et c’est la totalité de la journée qui risque d’en pâtir. Il peut être aisé de trouver des alternatives à certains inconvénients, mais ce n’est pas toujours le cas quand il faut faire des dépenses supplémentaires imprévues.

Par rapport au budget, faites une checklist de tout ce qui pourrait nécessiter des dépenses de dernière minute, comme par exemple un ornement de votre robe qui pourrait se détacher le jour d’avant la cérémonie. Basez-vous sur une telle liste pour ériger le budget de secours, et mettez celui-ci de côté en espérant ne pas avoir besoin d’y recourir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *